Accès membres
Mot de passe perdu - Devenir membre
Espace Patients
..............................................................
Pathologies
..............................................................
Annuaire des membres
..............................................................
Devenir membre
..............................................................
En direct de...
..............................................................
En direct de...
 

ENDO 2017


SFE 2016


ECE 2016


ENDO 2016


Androgènes et hormones thyroïdiennes



Question du Dr Valdo 1095 Lutry (Suisse):
Quels sont les effets des androgènes, particulièrement la testostérone, sur les hormones thyroïdiennes ?

Réponse de Lionel Groussin:
Pour comprendre les effets des androgènes sur les hormones thyroïdiennes, il faut distinguer les androgènes pouvant être aromatisés en estrogènes de ceux qui ne le peuvent pas. Par ailleurs, les effets des androgènes sont variables en fonction de l’existence ou non d’un dysfonctionnement thyroïdien.
Le principal effet des androgènes sur les hormones thyroïdiennes est lié à la diminution du taux circulant de la TBG (thyroxine-binding globulin) (1). Les androgènes semblent augmenter la clairance de la TBG en augmentant son contenu en acide sialique. Pour les androgènes pouvant être convertis en estrogènes (cas de la testostérone) la diminution est moindre, en raison d’un effet inverse de l’estradiol sur le taux de TBG (augmentation). Ce sont donc les androgènes non aromatisables (exemples du danazol ou de la fluoxymesterone) qui possèdent l’effet le plus marqué sur la baisse de TBG.
En l’absence de pathologie thyroïdienne préexistante, l’administration d’un androgène va simplement modifier les taux de TBG et donc d’hormones totales. L’axe thyréotrope sera capable de s’adapter pour maintenir un taux normal d’hormones libres et de TSH (2, 3).
Dans les situations d’hypothyroïdie préexistante substituée, l’augmentation des hormones libres (perte de liaison à la TBG) risque de provoquer une hyperthyroïdie par surdosage en L-thyroxine. L’importance de ce surdosage n’est pas prévisible pour un patient donné, car plusieurs variables entrent en ligne de compte : la dose et le type d’androgène, la voie d’administration, le degré d’aromatisation... Pour les patients traités par antithyroïdien de synthèse pour une hyperthyroïdie, un aggravation peut être envisageable, avec besoin de majorer l’antithyroïdien. On peut faire également l’hypothèse qu’une hyperthyroïdie compensée non diagnostiquée puisse être révélée à l’occasion d’un traitement androgénique.
Toutes ces données sont résumées dans le tableau ci dessous.

Effets des androgènes sur la fonction thyroïdienne

1. Arafah BM. Decreased levothyroxine requirement in women with hypothyroidism during androgen therapy for breast cancer. Ann Intern Med 1994 ;121(4):247-51. 2. Bisschop PH, Toorians AW, Endert E, Wiersinga WM, Gooren LJ, Fliers E. The effects of sex-steroid administration on the pituitary-thyroid axis in transsexuals. Eur J Endocrinol 2006 ;155(1):11-6. 3. Deyssig R, Weissel M. Ingestion of androgenic-anabolic steroids induces mild thyroidal impairment in male body builders. J Clin Endocrinol Metab 1993 ;76(4):1069-71.

Lionel Groussin - Service d'Endocrinilogie Hôpital Cochin Paris - Avril 2010


<< Page précédente

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HONCe site respecte les principes de la charte HONcode.

Vérifiez ici.
SFendocrino.org

© 2010 - 2017 l Société Française d'Endocrinologie l Secrétariat permanent : Centre d'Affaires Regus - Paris Gare de Lyon 37-39, avenue Ledru-Rollin - 75012 Paris
Tél. : 33 (0)1 40 24 02 72 l Fax : 33 (0)1 40 24 02 71 l Siège social : 88, rue de la Roquette - 75011 PARIS l Mentions légales l Contact